Institut Français au Liban
Jounieh

Facebook Twitter

Nouveautés Avril 2016 - Livres Adultes

Nouveautés Avril 2016 - Livres Adultes
 

L’horizon à l’envers  / Marc levy                                                                             

l'horizon à l'envers

Où se situe notre conscience ? 
 Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ? 
 Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet. 
 Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. 
 Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

Envoyée spéciale / Jean Echenoz

envoyée speciale

Constance étant oisive, on va lui trouver de quoi s’occuper. Des bords de Seine aux rives de la mer Jaune, en passant par les fins fonds de la Creuse, rien ne devrait l’empêcher d’accomplir sa mission. Seul problème : le personnel chargé de son encadrement n’est pas toujours très bien organisé.

La Sultane du Caire / Dima Droubi

La sultane du Caire

L’incroyable histoire de l’unique femme à avoir régné sur une nation arabe.

Quelle est cette femme, belle et sensuelle, qui en 1250, prend la tête de l’armée égyptienne et défait le roi français Saint-Louis, lors de la 7ème croisade ? Quelle est cette même jeune femme aux yeux d’émeraude, enlevée dans les steppes caucasiennes, vendue comme esclave au harem du prince héritier du califat de Bagdad, avant de finir Sultane d’Égypte et de Syrie ? Elle s’appelle Chajarat ed-Or, ce qui signifie « Arbre de pierres précieuses ». Elle est la seule femme de l’Histoire à avoir été élue Sultane, avec tous les attributs de pouvoir des sultans masculins. Son règne marque également la mainmise des Mamelouks sur l’Égypte...

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle / Jean D’Ormesson

je dirai

Pour se défendre dans un procès qu’il s’intente à lui-même, l’auteur fait défiler au galop un passé évanoui. Il va de l’âge d’or d’un classicisme qui règne sur l’Europe à l’effondrement de ce «monde d’hier» si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon. Mais les charmes d’une vie et les tourbillons de l’histoire ne suffisent pas à l’accusé : 
 «Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse? Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires.» Les aventures d’un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l’éternité, et qui nous emportera.

> Nouveautés médiathèque adultes / Tous les événementsCommenter cet évenement

Ajouter un commentaire

En vous inscrivant sur le site de l’Institut français, vous pourrez laisser des commentaires et retrouver des informations personnalisées.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.