Institut Français au Liban
Beyrouth

Facebook Twitter

Appui aux ONG

 

Le Fonds Social de Développement (FSD)

Le Fonds Social de Développement est un outil de la coopération française au développement. Il s’agit d’un fonds pluriannuel ayant pour objectif d’appuyer financièrement des micro-projets de développement, élaborés par et pour la population libanaise et œuvrant à l’amélioration des conditions de vie de celle-ci. Les projets financés dans le cadre du FSD sont nécessairement portés et mis en œuvre par des organisations de la société civile. Le FSD fait l'objet d'un accord-cadre passé entre l'ambassade de France et le Ministère des affaires sociales au Liban.

Depuis 2007,  l'ambassade de France à Beyrouth a accompagné la société civile libanaise grâce à quatre FSD mis en œuvre successivement. Au total, ce sont 23 projets de développement et de renforcement de capacités qui ont été financés par les fonds sociaux de développement depuis 2007 pour un montant total de près de 2 millions d'euros.

Le FSD en cours a pour objectif de venir en aide aux communautés libanaises hôtes et aux réfugiés syriens dans le Nord Liban et dans la Bekaa.

Le Fonds Social de Développement "Appui aux populations du Nord-Liban et de la Bekaa affectées par la crise syrienne"

L'objectif de ce fonds est d'accompagner des ONG libanaises présentes de longue date sur le terrain dans des projets favorisant la cohésion sociale entre communautés libanaises hôtes et communautés réfugiées syriennes. Il était également important que les projets soient articulés avec les municipalités et les autorités libanaises. Ces critères ont guidé la sélection par un comité composé de l'ambassade de France, de l'Agence Française de Développement et du Ministère des affaires sociales de cinq projets. Ils sont menés dans le Nord Liban et dans la Bekaa, zones particulièrement affectées par l'afflux massif de réfugiés syriens. Les projets sont mis en œuvre depuis novembre 2013 avec beaucoup de professionnalisme par les ONG et donnent d'ores et déjà des résultats probants.

Ce FSD a donc été lancé en novembre 2013, il permet de financer 5 projets pour un montant total de 450.000 euros :

Association libanaise

Secteur

Projet

Activités

Durée

Salam LADC
6 villages de la Bekaa sud
 

Médiation inter communautaire, renforcement de capacités

Appui aux municipalités et aux communautés locales pour la gestion des situations de crise et la médiation intercommunautaire

Constitution de comités consultatifs, formation à la gestion de crise, réalisation de micro-projets

18 mois

Amel association

Centres d'El Aïn et Ersaal, Bekaa nord

Santé, santé maternelle et infantile

Accès à la santé et prévention des maladies pour les libanais et les réfugiés syriens

Consultations médicales et examens, sessions de prévention et de sensibilisation, achat de matériel

18 mois

Association culturelle du Hermel

Hermel

Enfance

Prise en charge psychosociale des enfants de Hermel et sa région

Activités récréatives, suivi psychologique, soutien scolaire

18 mois

Association MADA

5 vllages du Akkar

Renforcement de capacités, médiation inter communautaire, cohésion sociale

Établissement d'une coopération et d'un dialogue entre municipalités et jeunes libanais et syriens

Travail avec des comités de jeunes, constitution de comités consultatifs dans les municipalités, réalisation de micro-projets concertés

16 mois

Association Semeurs d'avenir

Tripoli et sa région

Jeunesse en difficulté

Formation professionnelle dans les métiers du bâtiment, de la maintenance et de l'aide à la personne

Mise en place de formations professionnelles, recrutement des jeunes, suivi des stages et de l'insertion des jeunes formés

24 mois

1904231_719730954726418_444639575_n

Activité de peinture par un groupe de jeunes, projet de l'association MADA dans le Akkar

Relations avec les ONG

Au-delà des associations financées par le FSD, l'ambassade de France au Liban entretient des relations avec de nombreuses ONG libanaises, françaises et internationales.

Dans le cadre de la crise syrienne, de nombreuses ONG sont financées par le Fond d'Urgence Humanitaire (FUH) du Centre de crise du ministère des affaires étrangères français.

L'Agence Française de Développement finance également plusieurs ONG françaises en partenariat avec des ONG locales à travers le pays.

Si vous souhaitez avoir plus d'informations, n'hésitez pas à contacter Léa Maffert, chargée de coopération non-gouvernementale au 01.42.02.08 ou via [email protected]

> Coopération territoriale, ONG & Gouvernance / Tous les événementsCommenter cet évenement

Ajouter un commentaire

En vous inscrivant sur le site de l’Institut français, vous pourrez laisser des commentaires et retrouver des informations personnalisées.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.